Reliquaire Kota, Gabon.

0 Commentaire

Reliquaire Kota, Gabon.

CHF12'000.00

Reliquaire Kota, Gabon.
Plaques de laiton découpées en lanières et fixées sur une âme de bois pleine. De face figurant un visage
ogival se terminant par une pointe ronde. Le dos est fait de plaques travaillées à motifs géométriques et
pointillés. Piétement avec ouverture. Ancien.
Hauteur 45 cm.

Catégorie :

Description

Reliquaire Kota, Gabon.
Plaques de laiton découpées en lanières et fixées sur une âme de bois pleine. De face figurant un visage
ogival se terminant par une pointe ronde. Le dos est fait de plaques travaillées à motifs géométriques et
pointillés. Piétement avec ouverture. Ancien.
Hauteur 45 cm.

Les Bakota ou Kota, peuple d’Afrique Centrale, sont surtout établis au Gabon, dans la forêt équatoriale, au
Nord Est du pays. Ils étaient principalement pêcheurs et chasseurs. Les Bakota sont le nom du Groupe
principal, divisé en sous groupes. On retrouve aussi des Bakota en République du Congo. Les Bakota ont lutté
farouchement contre la colonisation. Les reliquaires Kota sont les créations les plus connus de l’art
Kota.reliquaires Kota, étaient fixées au-dessus d’un panier en écorce ou en osier, le “bwété”, contenant le
crâne et les ossements d’un mort de haut lignage. Les paniers étaient conservés dans la case du chef du
village Kota, au Gabon. La taille des reliquaires variaient avec l’importance du défunt. Intermédiaires entre
les vivants et les morts, les statuettes au visage de cuivre et de laiton brillant repoussaient les forces
invisibles du mal qui menaçaient le pouvoir protecteur des reliques.