Nous sommes à votre disposition pour estimer et inventorier vos biens, et nous adaptons à une variété de besoins, notamment:

  • planification successorale: succession – héritage – partage
  • assurance : dossier pour mise en assurance – réévaluation périodique – sinistre
  • mise en vente
  • information personnelle
  • inventaire
  • gestion de collection
  • garantie pour prêt
  • importation ou exportation (aussi LTBC)
  • inventaire d’entreprise
  • évaluation muséale
  • restauration

Nos experts se déplacent à votre domicile en toute discrétion et confidentialité et sont liés par le secret professionnel.

Nous effectuons un inventaire détaillé de chaque objet. Lors de celui-ci, l’expert indiquera un prix par référence à la cote actuelle du marché. Il est aussi nécessaire de faire des photographies détaillées pour identification de chacun des objets d’art inventoriés et estimés.

027 321 321 1*

*appelez nous dès maintenant, et n’hésitez pas à nous laisser un message

1998 – 2018
20 ans de passion au service de l’art




Pourquoi faire une estimation ? Deux cas principaux.

Dans la grande partie des cas, c’est lors d’une succession afin d’avoir un inventaire des biens avec les valeurs actuelles : vous pourrez ainsi effectuer le partage ou savoir quels sont les possibilités sur le marché.
Secondement pour la mise sous assurance;  nous préparons un dossier d’inventaire pour votre assurance : création d’un inventaire précis, chiffré et photo-documenté.


Quels genres d’estimations ?

Il y a deux types d’estimations.

L’une appelée “détaillée” est un inventaire avec le type d’objet, l’époque, l’artiste, la technique, les détails et une description minutieuse avec parfois le résultat d’un travail de recherche bibliographique ou de compléments d’informations, les dimensions et le prix d’estimation. Ainsi qu’une photographie des pièces d’importance.

L’autre dite “simple” est un inventaire avec pour toutes indications, le type d’objet, l’état, les dimensions et le prix d’estimation. (Adapté pour un stock, des objets de usuels, ou biens qui ne sont pas forcément des objets d’art – service effectué par actio, département de RAPHAËL’S).


Coûts

Les services d’estimation, et d’art consulting, sont dans tous les cas payants.
Les honoraires pour les privés sont calculés au tarif horaire de 200.– CHF (minimum calculé 2h).
Ce tarif est encore en vigueur jusqu’au 31.12.2018 pour toute mandat demandé jusqu’à cette date. 
+ Frais de dossier et de déplacement (min. 1x 200.-). Hors TVA.
Nos conditions pour contrat de mandat et tarifications peuvent vous être envoyé sur demande, ou appel téléphonique.

Nouveaux tarifs au 1er janvier 2019Avis des nouveaux tarifs en vigueurs dès le 1er janvier 2019
Vous pouvez télécharger le document en cliquant sur l’icone PDF ci-contre.


Assurances

Lorsque vous possédez des biens culturels ou objets d’art de valeurs, votre assureur vous demandera de faire une assurance spécifique pour ces objets et demandera l’avis d’experts comme nous pour effectuer ce travail. Cela garantit une identification des pièces et une estimation sérieuse ainsi qu’une description claire pour pouvoir retrouver les objets en cas de vol. Périodiquement, une mise à jour des valeurs est parfois bienvenue afin de ne pas se trouver en situation de sou- ou sur- évaluation.

Nous effectuons aussi des estimations et constats lorsqu’un objet d’art est endommagé dans un sinistre. Les assurances nous reconnaissent dans ce domaine d’activité et nous mandatent depuis 1998. Ce qui fait de nous le plus important service d’évaluation en suisse romande depuis plus de 20 ans.


Qui d’autre fait appel à vos services ?

Nous travaillons aussi pour des magistrats, avocats, ou parfois des instances internationales. Des communes ou des cantons, des petits musées ou des collections régionales. Nous effectuons aussi des inventaires-taxations de biens et stock d’entreprises.


Inventaires de collections

Nous pouvons sur demande effectuer comme pour une estimation, l’inventaire complet d’une collection dans ces moindres détails. Avec description minutieuse, photographies détaillées, et même sauvegarde de l’inventaire sur support numérique pour une plus grande sécurité et rapidité de transfert en cas de vol. Nous travaillons avec la certification et la norme ” Object ID”.


Identification ID-Object

Le “Getty Information Institute” de Los Angeles a, en collaboration avec des musées, des associations culturelles, des autorités de police et de douane, des antiquaires et des sociétés d’assurance comme AXA Nordstern Art, mis au point une norme internationale facilitant l’identification d’objets d’art.

“Object ID” offre une liste de contrôle reprenant des informations nécessaires à la reconnaissance d’objets d’art volés ou portés disparus. Le grand avantage de ce système est que, grâce aux nouveaux moyens de transmission d’information, les renseignements collectés circulent dans le monde entier beaucoup plus rapidement que l’objet volé lui-même.

Ce procédé offre la possibilité de documenter de façon systématique tous les objets d’art de grande valeur. Il comprend d’une part une description très détaillée de l’objet au moyen d’un catalogue de questions préétabli et d’autre part des photos de l’objet.


Art Loss Register

Cet organisme né en 1991 Londres, avec des bureaux à New-York, Cologne, et bientôt un à Paris, inventorie de façon permanente les œuvres d’art et antiquités volées. Il se charge également de comparer systématiquement les objets catalogués vendus aux enchères dans le monde entier avec sa base de données. En cas d’identification positive, les œuvres sont retirées de la vente. L’intervention du Art Loss register, en collaboration avec les services nationaux de police, a permis dans de nombreux cas la restitution d’objets volés à leur propriétaire légitime. Les services du Art Loss Register sont payants.


La LTBC

Notre travail est déjà adapté aux recommandations de l’office fédéral de la culture à propos de la loi sur le transfert des biens culturels (LTBC).


Le bouclier bleu (PBC – protection des biens culturels)

Nous connaissons aussi les règles établies pour la protection des biens culturels d’importance régional, cantonal, et national.


__________

Les experts effectuent les estimations au mieux de leurs compétences et avec toute leur conscience. Ils ne peuvent en aucun cas être tenus juridiquement responsables pour une quelconque erreur d’appréciation. Aussi selon l’article 100 du CO Suisse.

Les experts sont liés par le secret professionnel.